Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2012 4 18 /10 /octobre /2012 14:10

 

Il est assez malaisé de savoir – ou même de simplement deviner - pourquoi certaines (rares) séries comiques britanniques ont été traduites et amenées sur les étranges lucarnes de France et de Navarre – et pourquoi pas d’autres, alors que le choix de la production de trois ou quatre décennies était stupéfiant, offrant carrément des goûts si variés qu’il pouvait y en avoir pour tout le monde. Pourquoi Benny Hill par exemple, énorme succès sur nos écrans, tandis que la série « Faulty Towers » se voyait dédaignée, pourtant facile à suivre qu’elle était dans le cadre de cette réception d’un hôtel où les heurts avec les clients ne le cèdent qu’à ceux opposant les maîtres au personnel (immigré comme il se doit) ? Pourquoi pas « Allo !Allo ! », où précisément la vision anglaise délirante et totalement déjantée de la vie dans la campagne française sous l’Occupation offrait de ce côté-ci du Channel une occasion de lecture au carré qui augmentait encore sa vis comica ? L’aspect farcesque si  bien cultivé par De Funès et qui lui a assuré son succès (grimaces, colères, trépignements, gestes impensables en société, air de faux-jeton proclamé etc. etc.) n’est qu’un début, qu’une amorce de l’arsenal du rire britannique : pourquoi dans ces conditions ne pas avoir importé l’une ou l’autre de ces séries qui déclenchent l’hilarité de façon irrésistible ? On a bien – et avec quel succès ! – importé « The Golden Girls » qui faisaient rire à peu près tous les publics, il y a une douzaine d’années ! Mais… c’était une importation américaine, et on pouvait selon son choix s’attacher à l’une ou à l’autre en fonction des affinités qui se tissaient par-delà les défauts et exagérations de caractère. Et c’est vrai qu’il est plus déroutant, avec les options anglaises, de constater le déclin et la chute d’individus auxquels il n’est pas question de s’identifier : il entre dans cette vision une part indéniable de cruauté, que les Britanniques brandissent et revendiquent avec jovialité. Faut-il donc admettre que le Français, par nature bon comme le bon pain, ne consent pas à rire quand son semblable se trouve en mauvaise posture ? Trop beau pour être vrai, ça…

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens