Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 10:34

 

            J’avais raison : j’ai voulu prendre la télé pour avoir la météo ce midi, et voilà qu’on nous annonce qu’ils vont tous partir en vacances (grand bien nous fasse !) avec ou sans mystère sur leur destination, et sans qu’on parle le moins du monde de l’Affaire,  même dans le domaine judiciaire (les juges aussi sont-ils déjà tous partis ?). D’un ton léger, les présentateurs vous chuchotent qu’à la rentrée on va retrouver les problèmes de M.Woerth avec sa réforme des retraites et qu’il n’est certes pas au bout de ses peines, mais pas une allusion au merdier dans lequel il s’est fourré avec femme et copains de la haute et dont on nous a pourtant longuement et abondamment alimentés. Vous allez voir qu’avec les problèmes sociaux et grèves de la rentrée (les écoles, les usines, les routiers, les bureaux de tabac – bof ! ceux-là… - les cheminots, le métro, les magistrats, les agricoles, les laitiers, les fruitiers, les patatiers et j’en oublie) on va nous escamoter l’Affaire, oui, on va nous la faire oublier. En jus de boudin, c’est comme ça qu’elle va finir. Des semaines et des mois ça va traîner, jusqu’à perdre tout son sel, tout son intérêt. On finira par traiter les gens comme moi, qui poseront des questions sur le sujet, de radoteurs, de petits esprits, de malintentionnés, de chercheurs de poux par la paille, de mauvais citoyens (ou de mauvais sujets, pourquoi pas ? Nous sommes toujours en Ancien Régime, la prise de la Bastille n’a pas servi à grand-chose…). Mais peu importe : tant qu’il y aura  moyen  de racler l’os, on le raclera. Je le raclerai, moi, en tout cas. Comptez sur moi…

                                                                                    Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens