Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 10:40

       Je n’ai jamais pu rire avec « Qui a tué Harry ? ». Je suppose que les lourdeurs de Sir Alfred pour manier la mort, ou les morts, avec la légèreté indispensable ne lui ont pas réussi. Il aurait dû s’en tenir à ses intrigues à suspense (mais il n’est guère possible de faire des « Fenêtre sur cour » ou surtout des « Vertigo » à la demande). Je n’ai jamais aimé non plus « L’Auberge rouge », pour les mêmes raisons d’inadéquations de mes humeurs avec le thème. De quoi me faire passer pour bêcheuse et pisse-froid, ce que cependant je ne suis nullement…Je me suis toutefois sentie très rassurée quant à mes ouvertures à l’humour quand j’ai constaté avec quels fous rires j’ai suivi la promenade – je devrais plutôt dire cavalcade, vu la vitesse avec laquelle elle s’est accomplie – de ce client décédé dans la nuit que le gérant de l’hôtel (c’est John Cleese : tout est dit) et son valet argentin qui ne connaît pas la langue de Shakespeare, transportent par les escaliers qui montent et les escaliers qui descendent jusqu’à une pièce de l’hôtel qu’ils pourraient fermer à clé ?  Avec des plans régulièrement contrariés par des rencontres inattendues, ils n’arrivent pas à trouver le havre désiré pour le corps qu’il faut dissimuler aux yeux de tous. Le tout sur un tempo de hâte désespérée et frénétique qui laisserait pantois notre génial Feydeau. Ah ! pourquoi aucune chaîne de télé française ne programme-t-elle « Fawlty Towers » (c’est le nom de l’hôtel) comme en son temps elle a programmé « Benny Hill » avec le succès que l’on sait ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens