Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 11:04

 

 

            Je vous parlais il y a peu de l’alexandrin, si français, si naturel, si allant de soi. C’est évidemment à Victor Hugo qu’on pense dès qu’il en est fait mention, d’une part parce qu’il s’est hautement vanté d’avoir démanché disloqué démembré désarticulé « ce grand niais », mais surtout peut-être parce qu’il en a pondu des millions (rien que « La Légende des Siècles » vous fait frémir par son volume) et que parmi eux il y en a tant qui chantent et se déroulent de manière parfaite, voire olympienne… « Car de ces deux enfants qu’on regarde en tremblant, / L’un s’appelle Olivier et l’autre a nom Roland ». Le duel entre deux paladins admirables de force et de noblesse se déroule dans la violence, le sang, les blessures – mais toujours la courtoisie et la dignité. Olivier perd son casque et son épée ? Roland lui laisse le temps de se trouver une autre arme, ils boivent et devisent. Puis le combat reprend : « La mort plane, le sang ruisselle./ Durandal heurte et suit Closamont ; l’étincelle / Jaillit de toutes parts sous leurs coups répétés. » Rien ne les ferait cesser : « Nul repos. Seulement, vers le troisième soir, / Sous un arbre, en causant, ils sont allés s’asseoir./ Puis ont recommencé ». Au bout de quatre jours, « Plus d’épées en leurs mains, plus de casque à leurs têtes./ Ils luttent maintenant, sourds, effarés, béants, / A grands coups de troncs d’arbre, ainsi que des géants ».  Enfin Olivier arrête le duel : « Ecoute, j’ai ma sœur, la belle Aude au bras blanc, / Epouse-la. – Pardieu ! Je veux bien, dit Roland. / Et maintenant buvons, car l’affaire était chaude ». C’est ainsi que Roland épousa la belle Aude. »… Moi cela me ravit, l’histoire tout autant que l’écriture… Nous voici donc dûment préparés, mes belins-belines, pour le match de ce soir,  qui d’ailleurs ne se terminera pas par des fêtes nuptiales : chacun de nos lutteurs est pourvu et, laisse-t-il entendre, bien pourvu. Courtoisie, générosité, grandeur du geste, on devrait trouver tout ça dans le spectacle. On verra bien, mais nous ne sommes plus au temps de Charlemagne.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
bonjour<br /> <br /> oui l'alexandrin-roi mais<br /> <br /> juste pour dire que Hugo n'a rien disloqué du tout. Je l'ai lu dans le livre de Guillaume Peureux "la Fabrique du vers"<br /> <br /> Dès le début XVIIe Pierre Laudun d'Aigaliers écrivit ce qu'il nomma un «Sonnet en prose» :}<br /> <br /> Là aussi l'alexandrin est massacré, il est compté sur les doigts et pas sur l'oreille^^ :<br /> <br /> <br /> Je voudrois bien volontiers chanter ta grand'gloire,<br /> Et dire aussi tout ce, dequoy tu puis vanter:<br /> Mais puis que je n'ay jamais sceu si hault chanter,<br /> Je contempleray constant ce que je dois croire.<br /> <br /> <br /> Tu seras gravé dans le temple de memoire,<br /> Car, docte, tu as merité de frequenter,<br /> Les Princes les plus excellents qu'on peut compter:<br /> Qui sont, ou bien qui seront en ce territoire.<br /> <br /> <br /> C'est pourquoy, mon docte Allemandi, je sçay bien<br /> Que jamais tu ne manqueras d'heur et de bien<br /> Ains vivras avec les hommes en toute joye,<br /> <br /> <br /> Je prie donc le grand Dieu qui de rien a tout faict<br /> Te rendre chascun desir pieux, tres-parfaict<br /> Pour te donner par un jour à sa saincte voye.<br /> <br /> On voit que la révolution hugolienne, banvillienne, rimbaldienne, a bien des antécédents, à cette différence que le XVIIe siècle littéraire condamne comme fautif ce que le XIXe siècle valide comme<br /> libération!<br /> <br /> Bon, ça n'interdit pas d'aimer les belles pages de Hugo! Mais cette "révolution" est une blague. Elle aboutit à ce que Rimbaud condamne comme de la "prose rimée"<br /> <br /> Sinon pour les alexandrins découvert ce matin sur Youtube!<br /> http://www.youtube.com/watch?v=mj7E8XEbOKo<br /> <br /> amicalement<br /> Gl
Répondre
E
Chantent et dansent les alexandrins ! Hugo est toujours grand.<br /> Merci Lucette de nous faire partager votre enthousiasme.<br /> De plus après le déluge d'hier, ciel clair ce matin.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens