Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 15:23

            J’ai eu l’occasion hier d’évoquer les trois volumes de manuscrit tout prêts pour publication dont le titre «  La dent dure » a suffisamment de mordant pour qu’on se prépare à y trouver de succulents morceaux à déguster sur place. Et en vérité, preuves à l ’appui, je n’aurais qu’à modifier quelques noms de ministres, de romanciers à la mode, de chanteurs sans voix ou de comédiens sans talent pour que n’importe quel lecteur s’y retrouve : les temps ont changé peut-être (plus de quinze ans, bigre, c’est quelque chose tout de même au prix des cerises) , mais les mœurs des gens en place ou bien éclairés par les projecteurs que nous leur avons installés aux quatre coin de leurs podiums n’en ont rien fait. Dans le paysage audiovisuel français,  pour les nouvelles politiques comme pour ce qu’ils appellent avec emphase « le culturel » en plus du défilé des mondanités liaisons succès récompenses naissances maladies, les niveaux ne se sont pas élevés, j’oserai même avancer qu’en accord sans doute avec les bouleversements telluriques de notre planète,  qui recouvrent vaillamment d’eaux sales les terres pourtant déjà recensées comme des pays, lesdits niveaux se sont encore un peu plus effondrés. Déjà   au moment où j’ai commencé ce Journal au Laser,  vite devenu « Journal au Napalm » parce que j’avais jugé nécessaire d’en rajouter une louche, on nous parlait avec effronterie, en hauts lieux, de la fin de la crise qui s’amorçait (sans aucun doute grâce aux efforts astucieux et dévoués de nos dirigeants). Et que voyons-nous aujourd’hui ? Nous sommes toujours en plein dedans, il y a même eu des accidents directs ou collatéraux qui ont renforcé le phénomène, ce n’est pas au niveau de la taille que nous sommes mouillés mais bien au ras du menton, tout près d’être engloutis, et ce n’est pas parce qu’on clame à grand renfort de haut-parleurs et de porte-parole que tout va aller mieux incessamment que ça va se faire : d’ailleurs on nous clame la nouvelle depuis un radeau qui lui flotte encore un tout petit peu plus haut que nous dont seule la tête émerge, mais n’ayez crainte, le radeau est en train de se disloquer et tout le personnel vert de peur a reçu l’ordre d’enfiler les gilets de sauvetage.

                                                                                         Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens