Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 08:42

Il ne faudrait pas croire, mes belins-belines, que parce que je concentre mes neurones sur des sujets importants, tels les modifications apportées par les scientifiques aux températures négatives vraies ou fausses ou la mise en garde contre les pléonasmes – sujets essentiels s’il en est –je vais perdre de l’œil l’évolution de notre harmonieuse collaboration. Je sais à peu près quand elle a commencé, avec ses tâtonnements trébuchements bégaiements divers,  et plus simple encore je me fie au décompte quotidien des calculs enregistrés : eh !bien voilà que nous en sommes arrivés au numéro 1300,  ça sonne à l’oreille de manière fort satisfaisante. Des amis chers m’avaient offert dans les bulles la célébration rituelle des événements joyeux : le millième blog, cela m’avait valu une cuvée spéciale. Loin de moi l’idée que nous nous blasons de tout même des grands événements ! Le fait de ne célébrer ce N°13OO que par une simple mention n’introduit aucunement une nuance de lassitude, voire de dépréciation. Je lui verrais plutôt une allure de croisière enfin atteinte, de style de navigation élégamment maîtrisé, d’abandon (touch wood !) des balbutiements d’origine. Surtout, mes belins-belines, l’aisance du contact entre partenaires de niveau distingué, l’accroissement des manifestations-témoignages (confidences, encouragements, commentaires). Ne me blâmez pas trop de me jouer sur mon violon ce petit air de fatuité et de self-satisfaction : chacun a bien le droit, me semble-t-il, de recourir au champagne qu’il a sous la main !

Partager cet article
Repost0

commentaires