Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 09:58

.           Le blog d’hier, mes belins-belines, n’était pas trop tonique ; il se ressentait de la sonate funèbre de Schubert qui me trottait par la tête depuis un jour ou deux. Aujourd’hui je vais tâcher de changer de disque, et je pense que ce ne sera pas trop malaisé puisque ce matin le soleil inonde mon bureau. La consultation multiple des catalogues de jardin joue aussi son rôle, ces brassées de fleurs finissant vite par se faire prendre pour des vraies à force de couleurs et de variété – il n’y a plus que le parfum qui fasse défaut ! Mais une fois de plus je me sens perplexe devant cette manie qui se répand,  laquelle consiste à obtenir du deux en un (comme les gilets à effet de plastron ou les pantalons de soirée à effet de jupe) – on dirait qu’il faut absolument gagner quelque chose, du temps, de l’argent, des fonctions, que sais-je ? Pourquoi ne pas accepter les fleurs telles qu’elles doivent être, après avoir obtenu d’elles un rendement aussi beau et durable que possible ? Je vois ici des primevères à fleurs de roses (je ne suis d’ailleurs pas sûre que la mutation ait été parfaitement réussie si j’en juge par mon expérience d’il y a trois ans sur la foi de ces mêmes catalogues – mais peut-être ont-ils affirmé leurs techniques), des tulipes à fleurs de pivoines, un rosier à fleurs de phlox (mais quelle idée ! le phlox et la rose sont superbes chacun dans sa peau, chacun avec ses caractéristiques et ses couleurs – et que deviendra le parfum original de chaque espèce ?). J’ai même trouvé une clématite à fleur de passiflore, ce qui traduit une montée en puissance de la recherche dans ces combinaisons inutiles…A quand la rose en fleur d’œillet, rivalisant avec l’œillet en forme de rose ? Hâtez-vous, les chercheurs botaniques ! Notre attente est insupportable !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens