Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 10:03

         Pendant que, semaine après semaine, les jours de pluie et de froidure s’égrenaient avec une telle obstination que même les extra-lucides auraient été bien en peine d’apercevoir une vague amorce de printemps sur l’horizon, si loin, si attentivement qu’elles regardassent (oui : regardassent), une pluie de catalogues calquaient pour l’intérieur les rythmes rapprochés des giboulées. C’était une lutte à qui mieux mieux : même les firmes qui m’envoyaient leur numéro pour la première fois me félicitaient de ma fidélité de cliente qui dépassait toutes leurs espérances et qui, par calcul savant des points en réserve que je n’avais jamais utilisés, me donnaient droit à un petit capital qu’il fallait que je fisse fondre dans les trois semaines (avec toutes leurs félicitations pour être nommée cliente d’exception, cliente-or, cliente privilégiée, avec un numéro de téléphone spécial pour mes commandes personnelles). Les autres, les réguliers, m’offraient des réductions allant jusqu’à 70% : tout juste si on ne me payait pas pour accepter de profiter de soldes aussi exceptionnels. Saine  émulation, mais pas véritablement preuve que nous sommes sortis de la crise ! Et que dire du catalogue reçu ce matin, où sur la couverture une jeune femme encapuchonnée brave une tourmente de neige ? Le titre annonce avec bravitude : « Saison d’hiver 2013-2014 ». Voilà. On est fixé. Y en a qui ont la nostalgie de la rigueur…Après quarante-huit heures de soleil, tout de même…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens