Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 11:38

 

 

            Dans toutes ces séries britanniques la plupart du temps caractérisées par un humour délirant, il faut signaler aussi quelque chose qui est fort rare chez nous – dans les séries télévisées du moins – et qui est l’abondance verbale avec à jet continu quelque chose qui doit faire rire. Certes, la tradition du « canned laughter », du rire en boîte, qui souligne les occasions de s’esclaffer en chœur pour ceux que j’appelle les sourds et malentendants de la comprenotte, peut apparaître parfaitement insupportable : ne sommes-nous pas capables de nous débrouiller avec l’hilarité sans avoir à recourir à des ordres donnés à la collectivité par haut-parleur ? Et même, parfois, quand ce rire en conserve explose par salves toutes proches, il y a gêne pour l’audition tant ces accès de rigolade se chevauchent… Toutefois, ce mitraillage cocasse par l’oralité met bien en lumière l’importance d’un dialogue hilarant, qui chez nous est moindrement présent sous forme d’une réplique ou deux qui font mouche par-ci par-là, comme des éléments accessoires qu’on ne va pas repousser au passage mais qu’on ne cherche pas le moins du monde à collectionner. Eux, les Britanniques, ils la cultivent, cette cocasserie du verbe : le public l’attend, il sait qu’à la fin de chaque phrase, de chaque réplique, il y aura une réflexion mordante(ou absurde, ou complètement déjantée) qui déclenchera le rire de manière irrésistible. Les habitués de Benny Hill n’ont pas pu ne pas noter des rythmes internes, qui certes sont là pour souligner l’action (avec Benny Hill elle était trépidante, hallucinée, démente) mais qui parfois demeurent dans des scènes où l’action stagne : imaginez de l’Audiard à jet continu sans que rien ne se passe, et vous aurez à peu près une idée juste de l’accompagnement oral apporté aux gesticulations échevelées ou aux développements déglingués de certaines sitcoms anglaises. Nous ne savons pas rire comme ça…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens