Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 11:14

 

 

         Le temps file, mes belins-belines, il court, il glisse, il fond, il se dilue, il s’évanouit – ce n’est rien de le dire : vous vous retournez vers son ombre pour voir si elle suit bien, fffrrrttt ! plus personne. Envolé. Je me demande si ce ne serait pas un bon moyen de le rattraper que de se précipiter  ventre à terre à sa suite, encore que je ne sache pas très bien comment procéder. D’ailleurs l’exemple de ma petite chatte ne m’incite pas à l’imiter, rayon vitesse tout du moins : je la vois se précipiter comme une folle dès qu’une porte s’ouvre, y compris une porte de placard et quitte à se retrouver prisonnière au milieu des faitouts et des casseroles. Non, la seule chose que ma philosophie m’ait enseignée d’à peu près valable c’est de ne pas tuer le temps : les killtime, encore appelés timekillers, vous mettent en position de faiblesse. Sudoku, mots croisés et autres tortures de divers niveaux de sophistication, me font l’effet de ces impressionnantes visions de saharas qui se révèlent à la fin d’un film pour faire comprendre que le héros est condamné : il a réussi, au prix d’efforts désespérés, à atteindre le sommet d’une dune au-delà de laquelle il croyait trouver le salut, et voilà que se déploie un infini de dunes dont on voit bien qu’il n’arrivera pas à triompher. Sudoku après sudoku, grille après grille…n’est-ce pas un peu comme une mouche prisonnière qui avec obstination cherche une issue le long d’une vitre ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens