Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 10:52

 

 

            J’aime à voir que chez les autres confrères – chez certains du moins, les meilleurs, les plus proches -  la question se pose souvent de savoir pourquoi la réussite est si capricieuse et les laisse sur le bas-côté de la route, alors que de sinistres crétins au crétinisme évident font le bonheur des foules qui lisent (mais y a-t-il des foules qui lisent ? Question autrement importante à poser d’abord).  Lire Jardin, propose le coach fée  de Chevillard (on pourrait dire aussi Max Lévy, et Gavalda …) - est-ce une bonne chose que cette corvée, même si d’utiles grappillages pourront sans doute y être réalisés ? C’est vrai qu’il doit y avoir des trucs qui doivent sauter aux yeux…Plus c’est médiocre, plus ça plaît – ça ne fatigue pas les méninges du lecteur, à qui d’autre part on diffuse déjà l’information prédigérée dès qu’il ouvre sa télé (le prêt-à-penser s’est développé aussi gaillardement que le prêt-à-porter d’autrefois, et semble même hélas infiniment plus pérenne, puisque la doxa officielle genre fast food se consomme au choix, avec ou sans emballage). Pas d’effort cérébral à faire, donc, pour savoir où en est le monde – pourquoi dans ces conditions faudrait-il imposer à ses neurones un effort dont l’habitude se perd doucement dès qu’il est question de littérature ? Remarquez que ce terme est un bien grand mot pour certains qui commettent des livres, de même que le terme d’écriture : si vous leur posez la question, ils vous préciseront qu’ils n’écrivent plus, qu’ils ont abandonné le bic ou le stylo, qu’ils saisissent désormais. C’est vous dire à quel niveau se situe leur production. Mais quand les bouquins ont une belle couverture polychrome bien luisante, qu’ils sont bien en place bien en piles près des caisses enregistreuses, qu’est-ce qui pourrait bien empêcher le public de tendre la main pour faire diminuer la pile ? Il faudrait au préalable pouvoir reprendre la formule des réfractaires de 14-18 – N’allez pas là-bas – mais vous vous feriez vivement expulser par les libraires.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens