Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 18:12

 

            Je m’apprêtais à vous livrer le résultats de mes cogitations profondes, mes belins-belines, lorsque je me suis avisée que nous étions un jour férié. Sans l’être, d’ailleurs, tout en l’étant. Moyennant quoi, je vais chômer tout en me payant le plaisir de faire un peu de jacassin à votre profit – n’est-ce pas une preuve attendrissante de mon attachement ? Puissiez-vous toujours me le rendre au centuple… Mais précisément,   la notion de chômage férié s’accompagne d’un chiffrage auquel je n’avais pas pensé, mais qui, brutalement, m’interroge : il paraît que le produit ( ?) de cette journée sans statut défini est de 2 milliards quatre cents euros. Bon, moi je veux bien. Mais d’où ça sort ? qui le fournit ? comment peut-on le calculer ? qui est chargé de la collecte ? Cela doit bien être quelque chose d’officiel puisque le ministre de notre santé (la courageuse matrone qui se faisait vacciner sur tous les écrans de France et de Navarre pour donner le bon exemple, mais qui n’a tout de même pas réussi à nous faire porter des masques) a cautionné ce chiffre. Même que, mes agneaux, au lieu d’être utilisé à la protection des mal protégés comme prévu, il va paraît-il tomber dans le trou de la Sécu. Comme ça on ne le verra pas, ce qui coupera sans doute court à toutes les suppositions et remarques. On a certes l’habitude, sous les beaux cieux tempérés de notre doulce France, d’accepter sans broncher que les sous ne soient jamais employés comme on l’avait prévu : il y a belle lurette que la vignette automobile Ramadier (laquelle ne nous rajeunit guère, voyez-vous) n’a jamais servi à aider à la retraite des vieux, c’était le prototype d’une longue descendance… C’est juste par curiosité : si l’un de vous sait ou devine qui paye ce lundi férié, à qui, pour aider qui, et qui est l’organisme collecteur (ne me dites surtout pas que c’est Tapie ou le Crédit lyonnais, ah malheur !), je lui en saurais un gré infini. A demain (demain on bosse).

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens