Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 22:51
     Aujourd'hui, c'est Vigny qui s'impose à moi, avec d'éventuelles altérations que je prends sur moi : "Accomplis chaque jour ta longue et morne tâche/ (...) Puis après comme moi souffre et meurs sans parler". Naturellement je n'ai pas plus envie de mourir que vous. Mais "la longue et morne tâche" me plaît pour ce matin, le Topset d'hier si efficacement absorbé par la mémé footballeuse ne m'ayant pas aujourd'hui procuré l'ombre de sa vigueur. Mes chats sont moroses de leur côté, fourrure trempée  dès la première sortie, pattes apposant leurs petites fleurs sur le moindre papier s'offrant à leur signature, mal disposés qu'ils sont à accepter que je les accueille à grands cris de repoussoir au lieu de les prendre dans mes bras. Deux d'entre eux pourtant, reconnaissant le traditionnel "'Mais ils sont tout mouiillés, ces petits!" se juchent sur deux chaises de cuisine pour attendre, l'un avec résignation l'autre avec délectation, les attouchements vigoureux de la serviette éponge. Il n'y aura plus qu'à recommencer lors du second retour après la seconde sortie au jardin, et ainsi de suite jusqu'à l'extinction des feux. Vous me direz que je suis une bonne âme de me laisser faire de la sorte, et que vous, à ma place... Voui ma bonne dame, mais précisément (et heureusement pour ma tapée de minous) vous n'êtes pas à ma place... Restez bien à la vôtre, ce n'est pas moi qui irai vous chercher.
     J'ai eu l'un des plus grands étonnements de ma carrière en allant à Lyon. Certes la vision des messieurs et dames travaillant de l'ordinateur pendant le voyage en train n'avait rien d'inédit pour moi, mais il s'agissait d'un petit gamin (pas plus de neuf ans, j'en jurerais) qui à peine arrivé à côté de moi installe son ordi de poche sur la table, ouvre sa mallette de DVD, choisit son programme, met son casque. Pas un mot : est-il sourd-muet? Que non pas, puisqu'il suit les dialogues (j'ai d'abord vu , du coin de l'oeil, un ou deux pingouins qui se racontaient des histoires, puis une montgolfière et des avions en flammes, il a dû y avoir un changement de thème dans l'intervalle - je n'ai tout de même pas gardé les yeux rivés sur son écran). Dans une voiture silence, c 'est pain bénit, un passe-temps de ce genre. Je ne peux quand même pas m'empêcher de penser qu'avec entre les mains un livre qui lui raconterait les mêmes histoires le gamin ne ferait guère de bruit non plus. Bon dimanche, relâche demain!

                                                                     Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens