Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 10:17
     Si par hasard hier, mes belins-belines, vous avez pris pour argent comptant ce que je paraissais suggérer - à savoir, que le texte du 1er novembre avait été écrit sur Word puis dûment transcrit (couper-copier-coller et compagnie) de Word sur mon blog, je le regrette affreusement : tout était mensonge - que bien entendu je me proposais déjà hier de vous avouer aujourd'hui - car malgré les précieuses indications qu'on m'a tout récemment fournies je n'ai pas su sauter le pas. Pourtant ça a l'air si simple, à la portée de tous les imbéciles mâles ou femelles...Sans doute que mon calibre dépasse l'ordinaire : avec moi ça ne marche pas. Mon entourage pourrait vous dire que rien ne marche dès que je le touche : les réveils, les téléphones (oui, imaginez! même les téléphones), les micro-ondes, les lecteurs de CD ou de DVD, les chaînes Hifi, bref dès que c'est vaguement mécanique ou électrique ou électronique, rien à faire! Pour en revenir à mon passage du Rubicon entre méditation et exécution, j'ai dû (quel âne, direz-vous...Oui, je baisse humblement la tête, les oreilles et la queue,  je suis d'accord, oh oui, oh combien!) imprimer mon texte puis le recopier mot pour mot sur le Web, comme une grande. Une grande zozote, oui. Une balourde, une bécasse,  une niaise (ne vous étonnez pas que les synonymes désastreux me viennent si facilement sous la plume, même si la plume est devenue clavier : je suis en train d'autre part de concocter un personnage de niaise au grand coeur et à la cervelle rétrécie, tout est dans la cage thoracique et rien dans les os du crâne, forcément je suis amenée à suivre des pistes sans m'en apercevoir, c'est tout juste si je me rends compte du résultat). Une balourde, une bécassine, une bêtiasse, y a juste le coeur qui fonctionne comme y faut. Je me demande finalement s'il n'y a pas assez d'affinités entre nos deux personnages pour permettre le passage de l'une à l'autre sans difficulté. Si par hasard encore ces ressemblances vous frappent, mes belins-belines, rappelez-vous quand même que du côté du coeur ça fonctionne, oui ça fonctionne comme y faut : ça me gagnera peut-être votre indulgence, mais n'allez tout de même pas jusqu'à la commisération, ça m'affecterait grandement. A demain, courage à tous!
                                                                                                       Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens