Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 08:22

Ne croyez pas que le personnel médical de mes soaps ne soit jamais atteint de maladie ni de contusions . Les chirurgiens, les infirmiers mâles ou femelles, les préposés à la réception voire au vidage – car il y a aussi la Sécurité : c’est souvent d’ailleurs que les agents sont appelés à exercer leur puissance de frappe sur des énergumènes violents amenés ici par les ambulances et désirant se soustraire à tout contrôle de police avant même d’être dûment soignés – sont aussi fragiles que vous ou moi, et indépendamment de celui qui revient en général couvert de bleus le lundi parce que pendant le week-end il s’est castagné avec son frère alcoolo, ou encore de la chirurgienne à la cuisse légère qu’on a ramenée sur le théâtre de ses opérations professionnelles en profitant d’un presque coma éthylique pour la ficeler sur un  brancard mais qui, à la reprise de conscience, s’agite comme un diable dans un bénitier sous prétexte qu’elle n’était qu’un peu étourdie et qu’on a profité de son inertie pour en faire un cas urgent sans qu’on (non, pas de n’) ajoute vraiment foi à ses dires, oui, indépendamment de ces cas précis ils se retrouvent les uns ou les autres dans les lits où d’habitude ils dominent les patients de toute leur expérience. J’ai déjà vu un décès par cancer, un par crise cardiaque trop foudroyante, plus ceux dus  aux opérations mal réussies (ça arrive aussi, dites donc). En ce moment, on vient de voir revenir au boulot une matrone empalée sur un pieu dans un chantier de construction en voulant convaincre une droguée adolescente de se laisser soigner – l’opération a été parfaite, il fallait voir l’attente fervente du personnel devant la porte de la salle, là le téléspectateur devait être au bord des larmes à force d’émotion. Il y a même eu hier l’accouchement de la chirurgienne qui avait mené à son terme une opération délicate en perdant les eaux avant la fin, oh je vous en reparle dès demain, il y a à dire.

                                                                                                             Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens