Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 10:56

 

 

            Ne croyez pas, public ennuyé par les chats, que je vais vous tenir au courant du journal d’éducation du dernier minet récolté hier matin – un  journal détaillé, genre Symphonie pastorale de Gide, progrès, réactions, problèmes d’éducation et de symbiose… Pas question de vous raser ! Simplement, la partie du public intéressée saura qu’il y a matière à développement, que de temps à autre, en guise de jalon important dans une vie féline, je pourrai traiter un sujet au passage – premiers contacts avec les autres, premier enregistrement des voies de sortie et de rentrée de la maison, première excursion au jardin, première nuit passée sur mon lit. Autrement dit, rassurez-vous, rassurez votre frilosité quant au choix de mes sujets : vous avez bien vu que je ne vous parle pas que de funambules non plus, même s’il y a beaucoup à en dire. Je pourrais vous parler du prix de l’essence (mini-baisse assez ridicule) ou du prix des cigarettes (hausse sévère due à un puritanisme qui cherche à balayer hors de son seuil toute tentation de non-pureté : n’avez-vous pas vu combien nous nageons dans la pureté, dans la transparence, depuis quelques mois ?) – oui, je pourrais, mais n’est-c e pas déjà ce qui fait le fond de vos conversations ? J’insisterai peut-être quand même sur un point : le bénéfice de l’augmentation des clopes est, m’a-t-on dit, destiné à combler petitement le gouffre de la Sécu puisque la malheureuse doit prendre à sa charge les cancers des poumons et autres maladies du souffle dues au tabagisme. C’est là une louable intention – mais comment y croire, alors que la vignette Ramadier de ma jeunesse, destinée à la retraite des vieux dans les années cinquante, n’a pas encore réussi à leur apporter un centime, à ces pauvres vieux ?

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Ma chère Lucette,<br /> J'ai lu il y a quelques mois que les 7 milliards d'Euros récoltés par l'État grâce aux taxes sur le tabac n'étaient pas reversés à la Sécurité sociale, alors que cette somme en comblerait largement<br /> le déficit. Nos gouvernements successifs préfèrent financer un défilé du 14 juillet (qui plait tant à la population et aux étrangers !). Nous avons également des élus à engraisser aux frais du<br /> contribuable. As-tu remarqué, Lucette, comme nos députés et sénateurs ont tous l'air bien nourris ? Pas un chétif dans le lot ! Comme tous les autres travailleurs de ce pays, quand j'ai envie d'un<br /> café ou d'un croissant, j'utilise mes fonds personnels au distributeur, alors que nos députés ont cigars, coiffeur et restauration payés par nos taxes... Sans parler du reste. Ils peuvent<br /> facilement réduire leurs rétributions de 10 % quand l'ouvrier moyen se contenterait de leurs faux-frais... La mauvaise foi consiste à diaboliser le tabac pour justifier la manne des impôts, alors<br /> que si le tabac était si nocif (ET IL L'EST), il suffirait d'en interdire la vente, comme pour le cannabis ou l'héroïne. La taxe sous prétexte de santé publique est une énorme arnaque : en tant que<br /> fumeur depuis plus de 20 ans, mes dépenses en taxes, cotisations Sécurité sociale et mutuelle ont largement payé les trois cancers auxquels je n'échapperai pas...<br /> Bises<br /> (Bedu)
Répondre