Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 08:56

 

 

 

            Par égard pour les mondains du vendredi soir, lesquels, plongés dans leurs réceptions alcoolisées (ne me dites pas qu’avec du jus d’orange ou de pamplemousse on ne peut faire que d’innocentes boissons), ne peuvent regarder les programmes policiers de la télé, j’ai consacré mon blog d’hier à d’autres généralités phonétiques. Pour autant je reviens aujourd’hui, comme je vous avais promis de le faire, sur ces nombreuses séries consacrées aux affrontements entre les honnêtes gens et les autres  (même que des fois on ne sait pas trop où établir la frontière entre les deux domaines). Je dirais volontiers que le meilleur sujet est donné en premier, celui qui suit ne sortant jamais du même tonneau : ainsi La Crim’, ou Avocats et Associés (malgré de bonnes choses ici et là et certains personnages attachants), ou encore ce Central nuit avec Michel Creton qui ronronne assez faiblardement malgré les incessantes querelles internes. Est-ce pour éviter ces comparaisons que souvent on présente coup sur coup deux épisodes de la même série, afin d’occuper l’écran toute la soirée avec les mêmes productions ? Voyez Caïn, notre adaptation du célèbre Ironsides en fauteuil roulant (mais quelle dextérité, l’inspecteur français, pour jouer de cet instrument !) : voilà votre programme assuré pour la soirée sur la 2. Même chose pour Commissaire Magellan, avec Jacques Speisser (du moins avant qu’on ne le rétrograde derrière un autre feuilleton polar, comme pour lui indiquer sa place et son rang…).  Tirés des romans très bien montés d’Elisabeth George, les Lindley Mysteries, devenus par ici Meurtres à l’anglaise, sont parfois un peu languissants mais très valables, même s’ils datent déjà un peu. Luther par-ci, Wallander par-là, il va bien falloir vous y faire, au polar, même si ce n’est pas votre tasse de thé….

Partager cet article
Repost0

commentaires