Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 10:28

            On m’a dit mille fois de me méfier des avis de toute sorte (commerciaux, financiers, publicitaires etc) que mon ordi pourrait héberger avec sa gentillesse coutumière (au passage, j’ai grogné à propos de cette gentillesse : n’en aurait-il donc que pour les inconnus, voire les étrangers cherchant à s’insinuer dans mes petites affaires ? me réserverait-il, à moi uniquement, ses caprices, ruades, refus d’obtempérer et autres sournoiseries ?). A force de me représenter cet univers de la toile comme un repaire de voyous prêts à sauter sur le client pour le dépouiller de tous ses secrets,  je suis – moi ! – devenue méfiante comme un vieil avare ou, comme chez Molière, tel un vieux tuteur qui a recueilli une orpheline seulement dans l’espoir de l’épouser une fois un peu dégourdie (qu’elle ne sache que lui bredouiller « Le petit chat est mort » lorsqu’il veut lui faire une aimable conversation le réjouit : c’est preuve qu’elle ne s’intéresse guère aux jeunes gens qui passent, du moins le croit-il, le pauvre). Ainsi je m’interroge longuement sur les messages un peu bizarres que  je reçois de temps à autre, non point sur ceux qui bravement arborent leur identité (les propositions de cadeaux par le biais d’entreprises commerciales sont faciles à négocier), mais sur ceux qui semblent m’être transmis par des firmes aussi établies et respectables que France Télécom. J’en veux pour preuve le texte relevé ce matin même, sous l’égide de France Télécom précisément : « Il a ete porte a notre system que vos donnes personnels doit etre mise a jour dans le cadre de conditions generales d’utilisation (sic)… ». Vous le savez, les fautes d’accents ou d’orthographe me hérissent ; mais là elles me réjouissent, car c’est la preuve qu’en aucun cas le message n’émane de France Télécom (qui a sans doute ses défauts mais pas celui d’écrire comme une vache espagnole). Donc ce sont des margoulins étrangers et incultes qui tentent une approche. Donc tant qu’ils ne feront pas de progrès en français ils ne seront pas dangereux. Donc je supprime en toute légèreté de cœur : à la niche, les fraudeurs ! D’où mon blog d’aujourd’hui afin que vous vous en inspiriez à l’occasion. A demain, mes belins-belines !

                                                                  Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens