Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 11:28

Mea Culpa N°1411 (Tapie) : au lieu de « engouement », lire « enjouement ».. Je ne peux comprendre que je n’en avais rien vu même à deuxième relecture… Pardon !

         Combien de tranches de jambon mangez-vous par an, mes belins-belines, chacun de vous et en vous régalant, dans vos sandwiches ou avec des épinards à la crème ? Avez-vous songé qu’au-delà de l’aspect charcuterie il y avait le goret ou le cochon à considérer, avec toutes les tortures qu’on lui impose au cours de sa brève existence de misère et toujours dans l’intention de produire plus ? Vous pouvez sans doute, si vous êtes de bonne volonté, imaginer la séparation brutale d’avec la mère (considérée simplement comme machine à reproduire grâce à d’incessantes gestations imposées dans des conditions effarantes), l’enfermement derrière des barreaux, la nourriture aux farines animales (il faut bien profiter du fait que le porc est considéré comme omnivore, avec lui tout passe, les déchets de la maladie de la vache folle comme le reste) , les transferts interminables sans précautions ni attentions les plus élémentaires… oui, tout cela vous pouvez le reconstituer. Mais connaissez-vous la castration à vif du porcelet de six ou sept jours, arraché à la mère, coincé entre les jambes du célébrant et privé de ses attributs au couteau, sans anesthésie, avant d’être rejeté dans la troupe des autres martyrs hurlant de douleur pendant plusieurs jours ? Vous voilà informés à présent. Cerise sur le gâteau : la France est le seul pays européen à continuer des pratiques d’un autre âge, les autres pays y ont renoncé comme à une opération inutile…C’est beau, c’est noble, c’est grand, de conserver et de célébrer les traditions ancestrales.

Partager cet article
Repost0

commentaires