Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 17:25

 

 

         Aujourd’hui, vous n’aurez, mes belins et belines,

         Droit qu’à un faible ersatz de mes divers talents.

         Je hais cette chaleur quand elle est trop câline,

         Je voudrais la chasser loin de moi, carrément.

 

         Mais je vois tant de gens avides de bronzage,

         Tout heureux de rentrer grillés comme poivrons,

         Que j’aurais tort vraiment de brandir mon grand âge

            Pour réclamer qu’il pût faire simplement bon.

 

         Je ne suis pas la seule à demander qu’il fasse

         Une température où l’on puisse souffler.

         Les ouvriers sur les chantiers lorsqu’ils se passent,

         Tout au long des longs jours, de boire et de manger,

 

         Préfèreraient pour sûr que leur jeûne eût pour siège

         La saison automnale où les jours sont plus courts.

         Mais où me suis-je embarquée ? Tiens, j’abrège.

         Je tiens à vous retrouver tous et tous les jours.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
Je vois que la chaleur caniculaire redoutée n'a pas altéré votre verve poétique... et votre sollicitude pour les travailleurs en période de ramadan.<br /> Merci, Dame Lucette.
Répondre

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens