Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 10:32

  

            Je me sens autorisée à reparler de Downton Abbey  quand je vois que le feuilleton va se développer en une série assez longue, d’autant que TMC est accessible à tous, sans décodeur particulier. La longueur : là réside le danger. Il est rare que des programmes étirés trop longtemps puissent conserver jusqu’au bout ce qui a fait leur saveur au début. Je ne connais comme increvable que l’étonnant NCPD Blues qui a duré, dure peut-être encore, pendant des années, en gardant pratiquement la même teneur de vérité humaine et souvent chaleureuse. Avec Downton Abbey je ne suis pas sûre de trouver ce dimanche la réponse aux questions sentimentales posées par la famille : l’épisode dernier se terminait sur l’annonce que la guerre était déclarée – celle de 14 bien entendu - ce qui doit donc normalement compliquer et dramatiser toutes les situations. Les déclarations peuvent se précipiter, mais au contraire l’imminence des départs pour l’armée peut empêcher des accordailles qui se profilaient tranquillement. – et qui sait si chaque mobilisé reviendra « Vivre entre ses parents le reste de son âge », comme disait si suavement Du Bellay ? Le problème de la dévolution de l’héritage du titre et de la fortune des maîtres de Downton Abbey, si complexe déjà en temps normal, va se trouver en quelque sorte éternisé et non résolu, alors que tout paraissait s’acheminer vers une solution élégante et finalement prévue de longue date.  La recréation d’époque était remarquable, toilettes des femmes, propos de famille, tendances nouvelles chez les trois filles, évolution des mentalités au niveau de la domesticité…. J’espère que le changement d’ère ne consistera pas en une banalisation des rapports ; il n’est pas facile d’évoquer un contexte de guerre, non seulement au niveau des événements militaires, mais encore – et tout aussi fort – au niveau du secteur des femmes où l’on attend dans l’angoisse d’avoir des nouvelles.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens