Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 12:54

 

 

            Allons, mes belins-belines, je constate que tout l’effectif est de nouveau présent, on va donc pouvoir se remettre à faire du bon travail. Non certes que mes méditations de ces derniers jours puissent être considérées comme du travail médiocre, même si l’audience était loin, pendant quinze jours, de faire le plein : je me refuse en effet à établir un lien de cause à effet (càd la qualité de mes gazouillis si charmants entraînant la descente en chute libre du blogrank des vacances) entre le niveau de mes prestations et l’assiduité avec laquelle elles sont suivies. En vérité je ne vois pas en quoi mes  réflexions sur le sens de ces aveugles déplacement en foules d’animaux gros ou petits, volant ou nageant, pourraient donner prise à la critique : si vos options philosophiques vous amènent à donner un sens clair aux mobiles déclenchant les migrations animales (autres que la recherche de la chaleur ou du frais selon les saisons), si vous désirez faire entendre votre voix, les uns ou les autres, qu’à cela ne tienne ! Je tends déjà l’oreille vers vous, n’hésitez pas ! Ou même, pourquoi pas ? Si vous désirez me faire taire, là non plus n’hésitez pas à me le faire savoir ! J’entends ici la voix bougonne de Galabru se voulant objectif : « Mais qu’on me le dise, qu’on me le dise !qu’au moins je sache… » Rien de plus conciliant que moi, mes agneaux je vous assure, à condition qu’on m’explique bien et longtemps pourquoi on ne pense pas comme moi. C’est la seule condition que je mette à mon refus de la discussion avec vous, mais elle est sine qua non : qu’on se le dise !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires