Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 09:08

J’ai rudement bien fait de vous asséner mon éloge de la flemme quand j’étais d’humeur : aujourd’hui, mes belins-belines, humeur ou pas, pas question d’autre chose que de  faire barder les rythmes. D’ailleurs toute la semaine va se dérouler sur un rythme d’enfer, tous les jours quelque chose au calendrier signifiant sortie au dehors, taxi pour aller, taxi pour revenir, et activité dans l’entre-taxis, où que ce soit. Ainsi, pour me limiter à ce matin de lundi, j’ai dû galoper au dispensaire pour continuer l’étude dont je suis volontaire depuis près de quinze ans, afin de détecter dans quelles conditions l’Allzheimer pointe le nez puis se développe. Jusqu’à présent j’ai toujours eu 20/20, soit pour dire à toute vitesse le plus grand nombre de fleurs possible, soit pour marcher en forcing entre deux chaises sur une longueur de vingt pas environ, soit pour dire quel jour quel mois quelle année nous sommes, soit encore pour débiter tous les noms de mes médicaments avec leur utilisation. Il y a aussi à comparer des figures géométriques vicieuses entre lesquelles il faut se prononcer après les avoir vues une ou deux secondes. Bref, je n’ai encore pas accusé de désordre des neurones, ni même l’ombre d’un soupçon d’un début. Mais je m’use avec vous, mes belins-belines ! Et pensez un peu à ces fichues glandes salivaires – deux sous les pommettes, deux sous les oreilles, deux sous la langue – qui me jouent des tours en s’enflant telles des grenouilles en chaleur de temps à autre ! Vous imaginez si je suis menacée…Il va falloir que je ménage ma voix. Mais puisque avec vous, mes agneaux, je converse sans faire travailler mes cordes vocales, on peut se moquer des glandes salivaires. L’affaiblissement des neurones serait plus gênant pour notre commerce, mais vous seriez les premiers à trouver que ça patine, que ça branle dans le manche : vous me préviendriez, n’est-ce pas ?

 

Partager cet article
Repost0

commentaires