Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 14:58

        Réflexion faite hier, après livraison de ma ration quotidienne de méditation aux habitués qui s'en régalent (si, si, ils s'en régalent, ils la dévorent goulûment dès qu'elle apparaît sur l'écran, elle les tonifie, elle les déride, ils se trouvent enrichis ou allégés par mes aimables gazouillis : pourquoi ne les croirais-je pas, puisque les uns et les autres prennent la peine de me le dire?) - hier soir donc j'ai jugé utile de revenir aujourd'hui sur les implications sociologiques de cette célébration par les plus humbles de leur royauté de nacre. Certes ils insistent sur leur localisation dans le district le plus modeste de Londres, ils sont fiers qu'il n'y ait aucune correspondance à cette "déclinaison identitaire" dans les quartiers chics de la capitale, càd dans le West End. C'est essentiellemejt une démonstration plébeienne, un rattachement aux souches les plus populaires - il est très possible que les résidents du West End viennent en autobus de tourisme contempler ces défilés comme ils iraient voir les singes d'une ménagerie. Et cependant ce titre de rois et de reines, c'est une manière instinctive d'affirmer leur primauté... Il y a là quelque chose d'insolite, qui me rappelle invinciblement le roi Cabache et la reine Moutelle, les bons monarques des goniôts chalonnais - l'enchantement de mon enfance - à savoir titre royal et revendication orgueilleuse d'une nature misérable. Cela me rappelle aussi, dans ma prime jeunesse, le contact avec la femme de ménage de ma logeuse anglaise (on commençait tout juste à dire "domestic help" et non plus "charwoman") qui lavait par terre à genoux avec sur la tête un chapeau orné d'une plume. J'avais demandé (ignorant alors qu'on ne pose pas de questions personnelles) si la plume était une plume d'aigle, juste pour faire de la conversation sur le mode aimable, et j'avais eu droit à un petit speech sur le sens de la dignité de l'individu, auquel il doit s'attacher surtout dans les situations difficiles.Le même speech m'indiquait que "à ce niveau de classe sociale" on ne mangeait de la viande qu'une fois par semaine, et c'était presque proclamé, énoncé en tout cas avec une fierté vibrante. Par la suite, j'avais souvent remarqué le couvre-chef des "domestic helps" d'Outre-Manche, lequel les aidait à afficher leur dignité. La royauté des Cockneys nacrés, mâles et femelles, est donc une manière de revendiquer une dignité totale, celle que justement la vie courante ne leur permet pas de revêtir dans leurs emplois subalternes et souvent peu distingués, balayeurs, éboueurs, manutentionnaires... Mais je suis heureuse d'avoir constaté que la traditon se porte bien, à l'inverse de tant d'autres, si saines pourtant, que les mixages de quartiers ont fait disparaître.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens