Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2013 5 12 /07 /juillet /2013 10:26

 

 

 

 

         On n’arrête pas, à la télé, de nous montrer un Tapie épanoui, combatif, gouailleur, pas inquiet pour deux sous, montant les escaliers (du Palais ?) avec engouement et se retournant pour envoyer un sourire étincelant aux spectateurs journalistes. Du moins, on le faisait assidûment pendant quelques jours, et maintenant place au martyr ! Il a les traits tirés, il ne sourit plus, ses yeux et ses joues se sont creusés, il souffre le pauvre, bien que sa longue carrière accidentée l’ait habitué à être au pilori (il y a alors tant de mémés qui le plaignent, qui l’assurent de leur affection intacte, de leur foi en son honnêteté !). Fluctuat nec mergitur : cela fait combien de fois déjà qu’il est ruiné (un tout petit peu, d’ailleurs : il lui reste du bien au soleil et à l’ombre, n’ayez crainte), qu’on le croit noyé, effondré, banni, et puis qu’il se redresse dans une autre direction où il prospère à toute vitesse, regagnant en un rien de temps tout ce qu’il a perdu et bien plus encore ? Il devrait devenir un symbole, ma parole : le phoenix, la salamandre traversant le feu sans dommage… Est-ce que ce dernier brasier va lui convenir ? Complicités, reniements, trafics, mensonges éhontés, échanges de services de haut niveau, protections fraternelles, milieu pourri pour l’entourer et sur lequel le faire s’épanouir… une omertà parfaite pour protéger toute cette bande de copains : nous n’avons pas fini de voir se dérouler le grand feuilleton de l’été…

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens