Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2013 6 12 /01 /janvier /2013 10:22

 

 

 

         Les tempi de production laissent davantage à désirer en fin de semaine, et je me suis souvent demandé pourquoi. Je pense qu’une atmosphère se génère, laquelle incite sournoisement au relâchement des rythmes – car enfin on ne peut dire que le samedi soit une journée d’inactivité : tout le monde et son père se précipitent dans les magasins, les CDD sont embauchés pour ces 24 heures d’affluence espérée dans la restauration ou la coiffure, parfois aussi dans le commerce grandes surfaces, bref tout le monde s’agite, les  vendeuses s’en sortent mal le samedi, les pieds gonflés la voix rauque. Pour autant, à part les damnés du travail pour qui c’est le jour redouté, il flotte dans l’air, dans les rues, une espèce de laxisme dû aux allures des foules, puisqu’il ne s’agit plus pour elles de se rendre au boulot. Un brin d’aléatoire  entoure les déplacements par le bus ou le tram, si je n’attrape pas celui-là tant pis je prendrai le suivant…Sans doute aussi la proximité du dimanche pose-t-elle sur le samedi des couleurs de liberté, de non contrainte, de repos en réserve dont on jouit par anticipation – et qui aident parfois à traverser les bousculades en brillant au loin comme la récompense dominicale à cueillir. Bref encore c’est le jour où paraissent les suppléments loisirs des journaux, c’est bien un signe. Moi, mes belins-belines, je continue sur ma petite lancée, cahin-caha, peut-être un peu plus caha que cahin le samedi, mais prête à me refaire une santé le dimanche pour mieux vous séduire dès le départ de la nouvelle semaine…

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens