Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 11:35

            Les considérations plus ou moins visionnaires (ou recuites, ou banalissimes)  - toujours prétentieuses en tout cas - des esthètes en journalisme méritent qu’on s’y arrête un instant. J’en veux pour preuve les vaticinations sur le futur qui se prépare pour notre économie : non sous l’angle bancaire, ou reprise de croissance, ou sortie de crise, mais sous l’angle  philosophique par le biais de la mode ou des magazines féminins. Ainsi , parmi les grandes tendances économiques du futur, il y a quelques notions à retenir, par exemple ce retour à la simplicité (et nul plus que moi, mes belins-belines, ne se réjouirait de voir la simplicité revenir dans nos mœurs, mais je me demande si les mots ont le même sens que celui qu’on m’avait appris naguère) ce retour à la simplicité qui s’illustre si clairement, paraît-il, par le nouvel emballage Nivéa : tout bleu, tout simple, la marque seule visible au-dessus de la boîte (mais ne peut-on imaginer que la boîte contient des pastilles pour la toux, ou du coton à démaquiller ? et ne serait-ce pas, sous prétexte d’esthétique, la porte ouverte à toutes les suppressions des obligations légales annonçant le contenu des emballages, avec nature, origine,  traçabilité  du produit qu’il a été si dur d’obtenir au cours des années ?). Toujours dans la voie de la simplicité et du dépouillement : le ventilateur sans pales, réduit à un simple cercle (bravo, mais est-ce que ça tourne, au moins ?). Encore mieux : les sacs à mains transparents (ce qui compte, nous dit-on, ce ne sera pas l’extérieur mais bien le contenu – celui qu’on a en général grand intérêt à cacher dans des parois de cuir fort opaques) voire la chaise transparente, car ce qui compte ce n’est pas le meuble mais « la personne qui s’assoit sur les chaises transparentes : on revient à l’essentiel ». Toute béate, j’en ai encore glané quelques-unes, mes belins-belines, mais j’aurai besoin d’être à demain pour vous les commenter dignement. A demain donc !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires