Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 11:49

            Allons, bon ! Je vois ce que c’est ! comme dit la supérieure en cornette dans « La Grande Vadrouille » lorsque après avoir réclamé d’un nouveau patient le traditionnel « Dites trente-trois » elle entend, prudent et zézayé, un « Thirty-three » révélateur. J’en suis là, moi aussi. Je vois bien que je dois replonger (et vous replonger avec moi) dans encore un petit coup de Proust, ce qui va réjouir la portion de mes fidèles du blog qui regrettaient déjà que l’on tournât (oui, tournât) la page. Que voulez-vous ! « Un amour de Swann » est tout de même à part, au cinéma comme dans l’œuvre d’ensemble – demandez-vous pourquoi pour beaucoup de lecteurs la connaissance de « la Recherche » se limite à ce premier tome, pourquoi même c’est sous cette forme qu’on l’inscrit aux programmes de Licence ou d’Agrégation. C’est à part, le problème de l’écriture par l’écrivain à venir ne se posant pas, le schéma dramatique se limitant à un épisode de jalousie, d’incertitudes et de torture de l’aimée : autrement dit, ce n’est pas le narrateur qu’on observe à la loupe, c’est le riche mondain et ses caprices, puisqu’il faut en début de scénario l’intervention de M. de Charlus l’amateur de jeunes garçons pour  rappeler l’existence d’Odette à un Swann peu épris, alors que in fine les ruptures viennent de lui après que preuves ou du moins assurances lui aient été données de l’amour de cette femme « qui n’est même pas son genre ». Dans quelle mesure Swann et le narrateur sont-ils emmêlés sentimentalement dans l’épisode, Marcel se greffant sur le tout pour son horreur des Verdurin et de leurs ridicules mécennats ? Il y a là tout un écheveau délicat et passionnant à débrouiller, mais il faut suivre sur le texte, mes belins-belines, car la version Jean-Claude Carrière en association avec Peter Brooke reste dans l’incapacité de suggérer la question et, bien entendu, de la résoudre. Mais il y a des choses à mettre à leur acquis, nous verrons cela demain (tant pis si mon blogrank descend encore, pourquoi m’en soucierais-je donc de ce thermomètre situé en dehors de mon biotope personnel ?).

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens