Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 08:57

 

a

            Une série d’articles sur les feuilletons comiques anglais  qui m’est transmise  par Internet m’enchante. J’y trouve la justification culturelle de tous les engouements que j’ai ^pu avoir pour ces séries d’un comique insolite, très particulier, qui se régale sans honte de la grosse farce et attache le spectateur indéfectiblement. Dans la masse que brandit le savoir encyclopédique de l’auteur, je repère quantité de programmes que j’ai suivis ou que je suis encore – ne me dites pas que vous n’avez pas suivi la projection de Benny Hill sous toutes ses hypostases, je ne vous croirais pas. Mais justement l’intérêt pour moi n’est pas le simple rappel (ou la déconcertante annonce de tant de séries que je n’ai jamais vues et ne verrai jamais) : j’y       ai appris que toute une génération d’amuseurs devenus célèbres ont commencé pendant la seconde guerre mondiale comme divertisseurs à tout prix des soldats cantonnés en garnison ou du public dont le moral avait grand besoin d’être soutenu d’une poigne de fer…D’où sans doute le tout venant dans ce comique, sa variété, sa spécificité, son effervescence, ses délires. Et aussi ses associations – duos ou trios dont les membres sont branques et ainsi peuvent nous présenter n’importe quoi pourvu que cela nous fasse tordre. Il faut avouer qu’il y en a ^pour tous les goûts : je déteste certains programmes qui ont par ailleurs grand succès, comme « Black Adder » (sauf dans le dernier épisode, situé en 1917, d’une pathétique gravité à la fin) ou comme « American pie » qui m’a souvent soulevé le cœur, ou encore « Lead Balloon », complètement débile. Et puis  l’équipe du « Monty Python Circus », qui  peut hérisser certains conservateurs du rire – oui c’est vrai, je suis émoustillée à toutes ces évocations, mais j’ai encore à vous dire un gain précieux tiré de cette étude. A demain « se non piove e se non tira vento “…

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires