Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 08:55

 

 

 

            La tradition de la 2 veut que le vendredi soir soit consacré aux polars, tout au moins dans ses deux premiers sujets. Cela remonte à loin, et c’est peut-être même la formule qui a remplacé les délicieux feuilletons quotidiens – un quart d’heure, vingt minutes, pas davantage, mais une agréable fidélité d’avant-dîner : au départ c’étaient les feuilletons du répertoire romanesque classique (Les Habits noirs, Rocambole, Rouletabille…)  où le piment du mystère se parait des couleurs d’époques disparues, lesquelles toutefois avaient laissé de bien-aimées traces dans les souvenirs culturels des masses. Certes les héros dignes de ces évocations-poursuites et résolutions d’énigmes pouvaient, très rapidement, être présentés sous la forme de feuilletons hebdomadaires (Arsène Lupin, Fantomas, Vidocq…) : il semble même que le format réduit du quotidien n’ait pas fait fortune en haut lieu avec la modernisation des sujets, par exemple Allô, Police ! qui pourtant avait enchanté deux ou trois générations à la fois, les regroupant autour du poste. D’où sans doute ce remplacement par les séries du vendredi où doit en théorie régner le mystère jusqu’à ce que le criminel soit démasqué et menotté par la force publique. Il y a eu le (à juste titre) plébiscité et regretté Police judiciaire, où les membres de l’équipe de la Porte Saint-Martin avaient une présence étonnante ; il y a toujours Boulevard du Palais, qui s’essouffle tout de même un peu malgré des interprètes attachants, il y a maintenant, histoire de combiner l’évocation historique et l’intention parodique, ces Petits mystères d’Agatha Christie où une atmosphère plaisante d’affrontement entre l’inspecteur débutant et son tyrannique chef est par principe substituée à la complication de l’intrigue policière. Il y a encore beaucoup à dire dans ce coup d’œil sur le vendredi soir : nous en reparlerons lundi (sauf si pour vous le vendredi soir est dévolu aux  « parties » mondaines  plus ou moins arrosées – auquel cas vous pourriez vous abstenir de contacter sur mon blog un territoire annoncé où vous auriez par trop besoin de boussole)….

Partager cet article
Repost0

commentaires