Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 09:57

 

 

            Volet 4 – il faut le faire, hein ?!

 

Emir Kulturica – un monument. Inclassable par définition : une première vision d’un film tel que « Chat noir, chat blanc » peut vous faire facilement tomber à la renverse. On peut se demander aussi pourquoi il a été réalisé : farce du genre « Farces et attrapes » d’avant-guerre, documentation ethnique pratiquement inexistante (ou trop appuyée pour être comptable), décousu à peu près total de l’intrigue, scatologie non évitée loin de là, personnages sans aucune vérité humaine, mis à part ce jeune couple formé malgré l’opposition de tous et dont les évolutions  érotiques, si pudiquement chorégraphiées dans l’immensité d’un champ de tournesols en pleine fleur, sont d’une fraîcheur et d’un charme inédits. On cherche malgré soi quelque filin auquel se raccrocher : le vieux grand-père gitan avec son incisive en or dépêche son grand dadais de fils dans la course à l’épousée, et finalement le fils reviendra bien avec l’épousée d’un autre, en fuite au moment du banquet, cachée dans la souche d’un tronc d’arbre creux qui se déplace au long des chemins sur ses moignons de racines, et pour laquelle ses longues moustaches cirées éprouveront le coup de foudre. C’est là un unicum dans les annales des mariages au cinéma…en même temps que c’est un menu fil conducteur. Un autre, en contrepoint, sera fourni par la mort (apparente) du grand-père dont il faut cacher le décès aux invités de la noce et qu’on hisse au premier en le bardant de blocs de glace pour éviter la corruption des chairs – en attendant la venue de son vieil ami (lui aussi avec une dent en or sur le devant) lui aussi frappé d’un malaise et hissé aux côtés du premier avec d’autres blocs de glace. Pourquoi réalise-t-on un tel film ? Question à mille francs,  réponse au prochain numéro.

                                                                                Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens