Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 08:55

 

 

            Volet 5 – on s’accroche !

 

            Réponse à la question d’hier : parce que Kulturica avait envie de s’échapper. De faire roue libre, comme on disait au temps de mon adolescence. De s’évader de toute réalité humaine ou villageoise, de toute contrainte narrative, de tout sujet facile à suivre. De s’éclater, mais oui – à nous de ramasser les débris, même si certains ne sont pas à prendre avec des pincettes. Des bijoux sont éparpillés ici ou là, sans rime ni raison : la truie qui, à deux reprises, mange le vieux tacot abandonné sur le bord de la route ; le chat noir et le chat blanc toujours ensemble à ponctuer l’action ou ce qui y ressemble, quand ils ne célèbrent pas les forces de la nature sous nos yeux ; la troupe des canards blancs qui nagent, celle des oies blanches qui se promènent sur le devant de la scène… En fond de tableau, barrant l’horizon, l’immense Danube où, au large, passent des paquebots où les gens dansent – valsent, bien sûr ! – et où, sur le bord, les jeunes barbotent dans des vieux pneus qui flottent . Et puis, cette noce qui s’égaille dans les broussailles en poursuivant une mariée frénétique, ces scènes de troc ou de marchandage avec « les Russes » qui vous roulent immanquablement, car les marchandises qui s’échangent se trouvent être soit des barils d’essence remplis d’eau soit un réfrigérateur « comme neuf » qui prend l’eau quand on le livre, soit, encore, des cornes de buffles pour la décoration..Tout est moche, sale, minable, presque cousin de « Affreux, sales et méchants » - pas facile à digérer non plus, celui-là. . Bref, tout est merveilleux parce que tout est déjanté : au sens propre, oui, sorti de ses jantes comme un pneu désormais sans objet. Aucune logique apparente (pourtant elle est bien là) entre les différentes pièces constituant ce

costume  d’Arlequin. Aucune leçon à en tirer, sinon que la vie est belle à vivre et que le soleil tape toute l’année. Si, tout de même, une leçon pour vous : à voir absolument !

                                                                                  Lucette DESVIGNES. cvf

Partager cet article
Repost0

commentaires