Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2021 2 23 /02 /février /2021 19:06

"DRACULA   UNO   E DUE"

 

 

          Je ne peux pas dire "J"adore Murnau" comme je dis "J'adore les frères Coen" ou Kurosawa. On a pour lui la vénération des grands magiciens des débuts du muet, où seuls jouer sur les éclairages et les contrastes du blanc et du noir. Les derniers contacts avec les paysans épouvantés ou l'infernale voiture qui jette le mari de Lucy devant le château de Dracula n'ont pas besoin d'être ren- forcés pour causer les frissons. La tentative de Herzog est tout à fait respectable; on suit dans son film la ligne d'écriture de Murnau,  l'illustration de l'horreur des lieux (gorge, torrent, ruines, chaos de rochers, lueurs effrayantes). Les ajouts au texte original (par exemple la vision du château dans la journée) ne chargent pas la densité d'angoisse, ni l'horrible figure de Klaus Kinski ne peut  faire oublier la glaçante allure du premier héros lugubre). Peut-être quelqu'un qui découvrirait l'histoire du vampire avec Herzog peut-il être marqué par l'horreur macabre, mais pour un "initié"'la charge émotionnelle est déjà à son maximum avec Murnau. On  ne sent pas chez Herzog le désir de compétition, au contraire (et c'est très inattendu en pareil cas) on sent partout l'intention respectueuse, et la capture du comte, au chant du coq,  n'est pas plus prenante que chez Murnau. Je regretterais plutôt que le film d'Herzog s"ouvre sur cette promenade muette parmi les morts des catacombes de Syracuse (je les ai visitées, ce ne sont pas des catacombes au sens propres, c'est un étalage de morts restés intacts depuis leur trépas avec l'horreur des grimaces de la mort sur leurs traits). En fait ce spectacle n'a aucun rapport avec le vampirisme, et si c'est pour créer avant le film une disposition à l'horreur et au dégoût n'est-ce pas reconnaître chez Herzog la conviction  qu'à lui tout seul il ne fera pas aussi génialement fort que le débutant du septième art?

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de lucette desvignes
  • Contact

Recherche

Liens