Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2022 5 02 /09 /septembre /2022 09:29

LA PLUIE SE FAIT RARE

 

                    Moi qui attendais si vivement de pouvoir entendre le doux bruit de la pluie! Après toutes ces semaines de canicule, j'étais en voiture lorsque la pluie s'est déclenchée, entre Beaune et Chalon ,  puis quand elle est devenue battrasse, comme on  dit en Saône-et-Loire,  j'étais arrivée au lieu de ma réunion,  je n'ai même pas senti quelques gouttes. Je vous assure que cela m'a manqué, mais tout de même, depuis, la température est devenue supportable, voire fort agréable comme par exemple en ce moment où tout est en harmonie, la couleur si pâle du ciel, la brise qui circule comme si elle jouait à se poursuivre, le vert des frondaisons presque immobiles, simplement frissonnant d'un bercement qui paraît naître de leur feuillage... Je vois tout cela par ma fenêtre, c'est là mon  idéal d'ambiance (mais j'avoue aussi que je m'épanouis par temps de léger brouillard à l'anglaise, comme le long de la Tamise entre le monument de Baodicéa et Towerbridge ... souvenirs d'antan, mais eux aussi les Godons  - en terme de  Guerre de Cent Ans - ils ont des pelouses toutes jaunies maintenant, eux dont les gazons étaient une merveille). Tout le monde trinque, y a pas d'injustice.

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2022 3 31 /08 /août /2022 11:11

MATINEE EFFERVESCENTE

 

                    +A 7h et demie le réveil fou  n'a pas sonné , donc je n'étais pas réveillée pour la kiné qui est revenue à 9h, ce qui était une heure d'affluence : la remplaçante temporaire de ma Fatima au Maroc, la livraison de deux colis,  le déboucheur de deux bouches d'égout, ah oui cela faisait du monde. Et moi qui tentais de déjeuner au milieu de tout ça! Une fois chacun dispatché sur son territoire - et moi sous les mains expertes de ma kiné - il y a bien eu encore deux ou trois coups de fil, auxquels j'ai la faiblesse de répondre croyant toujours que quelque chose d'inattendu se révèle : on me propose du bordeaux (à moi!); on me bredouille quelque chose après s'être solennellement présenté, on m'offre une voyance complète par téléphone. Je n'ose prendre ma douche tant que le déboucheur n 'en a pas terminé, de crainte qu'il ne me réclame un outil ou une coupure de courant  Et là-dessus le réveil cinglé se déclenche, avec son vibreur que je n 'ai jamais mis en route : au naturel il doit braire dix fois trois coups, prendre un repos de trois fois trois minutes, puis recommencer son vacarme encore trois fois (et les décibels en veux-tu en voilà,  c'est vraiment un truc pour sourdingue que je me suis imprudemment procuré là). Aujourd'hui, pour compléter l'agrément de ma matinée, il se déclenche toutes les trois minutes sans vouloir s'arrêter, appliqué et docile,  fièrement dédaigneux du bouton  d'arrêt que je presse comme une démente. Je l'enfouis au creux de mon  lit pour attendre qu'il se calme, ce qui n'est pas encore advenu au moment où je termine...

Partager cet article
Repost0
29 août 2022 1 29 /08 /août /2022 13:28

TURBULENCES            

 

          Après des calmes plats difficiles à expliquer, on peut tomber sur des noeuds d'activité aussi complexes à comprendre. Ce lundi dès 8h il y avait la kiné,  à 11heures la podologue, à 14 heures (taxi pris une demi-heure plus  tôt) enfin dépose de ce doppler que (très évidemment pour me punir de ma désinvolture à son égard on m'a imposé pour trois jours (72 heures) au lieu des 24 heures couramment appliquées.).Mardi coiffeuse puis Chalon pour la délibération du Jury du Prix L.D. de la Nouvelle - rien de bien éclatant pour un 1er prix; devron,s-nous le remplaer? Les discussions seront peut-être houleuses. Le lendemain on s'occupe des yeux, deux jours après je passe ma journée en gériatrie, '(la kiné continuant son petit manège indépendant);, puis il y a le médecin traitant auquel je brandis les analyses de la prise de sang de la semaine dernière, puis il y aura la dermato en octobre et tout de suite après le spécialiste vasculaire, qui devrait examiner d'un oeil neuf les malheureux mollets dont je souffre continuellement et auquel aucun médecin ne daigne accorder attention depuis des années que je me plains.J'ai peu d'espoir qu'on me propose un élixir de jouvence pour les jambes,  mais il faut  faire ce qu"il faut  Résultats par la suite,  ma foi..Au petit bonheur la chance : rien de plus sérieux sur quoi compter.

Partager cet article
Repost0
24 août 2022 3 24 /08 /août /2022 10:17

BARBARE  ECLOSION

 

                    Il y a si longtemps que je n'ai reçu la visite de mon araignée du bureau '(les deux de ma chambre, la noire et la verte, daignent se montrer au milieu de la nuit, sans trop chercher à nouer conversation, mais enfin je les vois) que je ne sais plus quel nom je lui ai donné, d'ailleurs est-ce la même?  En tout cas, celle de la fenêtre s'est ensevelie au centre d'un volumineux cocon collé au linteau, indépendamment des  ouvertures et fermetures qui pourraient la déranger. Voilà presque un mois qu'elle poursuit sa gestation , et en même temps que je la surveille avec intérêt elle me cause un vague malaise. Car je sais qu'à son terme elle donnera le jour à des dizaines de minuscules araignées qui la dévoreront. C'est à la fois une geste héroïque et vaguement dégoûtante. J'espère une fois la chose faite ne plus trouver trace de cette saga cruelle sur le bois de ma fenêtre  -  même pas un  lambeau du cocon qui a servi de linceul à la tragédie.

Partager cet article
Repost0
23 août 2022 2 23 /08 /août /2022 11:19

AH! LES YEUX...

 

                    Une fois la main dans la gueule du loup... Oui, plus grand chose à faire pour s'en libérer! J'avais confirmé la disparition de mon oedeme rétinien par la vision enfin retrouvée des lignes droites,  surtout verticales, remplaçant les ondulations et zigzags dont j'avais dû me contenter pendant si longtemps. L'ophtalmo était tout fier de cette précision satisfaite que je donnais à son traitement d'une grande année. Eh bien j'avais tort de croire qu'il ne s'agirait plus désormais entre nous deux que d'un contrôle empêchant toute récidive : je n'en croyais pas mes yeux,  mais il est vrai que les lignes droites ont repris une fâcheuse tendance à l'ondulatoire depuis quelques jours. J'ai vérifié : pas de doute,  la rectitude impeccable des droites a pris un coup dans l'aile. On ne peut pas encore parler de zigzags,  mais je vois bien que ça va venir, et qu'à l'examen on va encore me retrouver un bourgeonnement sur la rétine semblable à une pousse de printemps, et vigoureuse comme jamais. Je me prépare donc à des injections nouvelles dans le globe, par séries de trois plus une consultation pour établir un bilan... C'est une grande chance d'avoir une bonne mutuelle!

Partager cet article
Repost0
22 août 2022 1 22 /08 /août /2022 10:27

CHANGEMENT ANCILLAIRE

 

                    Voilà. Je n'ose pas dire "Une de perdue, dix de retrouvées", car ce serait une contre vérité évidente. Mais en l'absence de ma Fatima au Maroc pour quatre semaines, j'ai trouvé une Monique expérimentée l'an dernier brièvement tet que je me suis empressée d'engager pour cette suppléance : pas question que, même pour une période transitoire et limitée je me charge du moindre souci domestique (On ne me refera pas de sitôt). Tout sera fait à la manière de Monique, je ne veux pas y fourrer le nez ni déverser des conseils : l'essentiel est que le ménage et la lessive soient faits tous les jours, les sols lavés, la vaisselle des chats faite (que je souffre le dimanche quand le soin m'en incombe.. ) ? J'augure fort bien de ce remplacement : ma poubelle de recyclage ayant disparu Monique a déjà téléphoné aux services municipaux pour savoir comment la faire remplacer gratuitement, moi j'aurais laissé traîner les choses... Grand soulagement de voir qu'elle accepte si volontiers de prendre les choses en mains.....

Partager cet article
Repost0
16 août 2022 2 16 /08 /août /2022 15:18

JACASSIN

 

                    Je ne saurais pour rien au monde me mêler au choeur des pleurants que LCI nous exhibe un panel après l'autre. Que leurs opinions se renforcent '("je rebondis sur votre dernier point", dit-on avec élégance pour ajouter un détail ou un grain de sel inattendu) ou se contredisent (en général c'est feutré, mondain, distant et distingué, il semble n'y avoir qu'un lip service, comme on dit à Londres,  sans que le coeur soit bien engagé - cela fait si longtemps que les uns et les autres font session sur les mêmes sujets, ils ne voient plus que l'extérieur des choses) c'est toujours le même jacassin dont on a peine à tirer substance pour sa propre gouverne. Non, je ne les écoute plus, je trouve le système embarrassé, poussiéreux, vieilli sur tige. Et je ne voudrais surtout pas sembler les accompagner dans leurs propos sur le monde comme il va (-"Il tourne, Môssieur, pouvait encore dire Roland Dubillard - si je n'ai pas confondu son nom, c'était un humoriste d'une telle qualité!). Même si précisément le monde tourne sur la tête et qu'il convient de se laisser envahir par l'épouvante.

Partager cet article
Repost0
14 août 2022 7 14 /08 /août /2022 11:42

PREVISIONS

 

                    On nous avait annoncé la baisse des températures depuis si longtemps pour nous faire prendre patience qu'on est tout surpris d'avoir reçu des prévisions exactes. C'est vrai,  pour une fois : l'air du matin est plus que frais sans que les arbres bougent la moindre feuille, les fenêtres se ferment après l'aération indispensable, les chats délaissent le jardin et recherchent les panières qu'on avait mises de côté.  Incroyable que la chute du thermomètre, parfaitement à sa place avant le 15 août, affecte du même coup les rythmes domestiques. Les vacanciers de la deuxième voire de la troisième fournée (on part moins maintenant pour trois semaines, on se contente de quinze jours) se désolent d'avance de ne pas avoir connu les baignades à 25 ou 28 degrés dont les chançards ont profité sans faillir une journée. Mais ce soulagement enfin accordé à toute une population souffrante (et au bétail qui a connu l'enfer et la mort, et à la faune sauvage qui a été décimée par l'absence d'eau) arrive trop tard au niveau agricole. Les images télévisées montrent des sols brûlés et craquelés, les lits des ruisseaux ou même des rivières asséchés de manière cauchemardesque, les foins les maïs les blés la moutarde absents du bilan  22...On se demande comment M. Macron va pouvoir répartir les récoltes auprès de la France d'en bas quand il ne restera dans les réserves que quelques quintaux de lentilles.

Partager cet article
Repost0
13 août 2022 6 13 /08 /août /2022 20:33

MENU

 

          Je m'occupe assez peu des frais du ménage (  'je veux dire que je les con state à la livraison), car ma Fatima m'apporte chaque samedi les commissions de la semaine à venir : les fruits d'abord, quelle que soit la saison  - et je sais que les prix peuvent être astronomiques, depuis deux ans que Macron leur a permis de s'évader sans tenir compte du peuple des ménagères et de leur panier de plus en plus difficile à garnir (et cela, à force de relancer des secteurs moribonds comme la croissance ou quelque autre fantaisie de même tabac, où l'argent retiré aux pauvres tombe dans un trou ou dans certaines poches). Les fruits, oui : c'est la base de mon régime, mais les légumes viennent tout de suite derrière, oignons endives courgettes  poivrons (et les patates, donc,  que j'ai tous les jours à mon menu, à l'eau avec un peu de beurre, le poids total à l'année doit être effarant et il paraît même que ça n'est pas un légume). Nous commentons la note, et de  semaine en semaine les prix montent - beurre, patates,  mirabelles...Que font les familles où il n'y a qu'un  salaire modeste? Je peux manger mon  riz pilaf cinq ou six fois par semaine sans arrière-pensée, mais j'ai eu du mal à ne pas trouver aujourd'hui de l'amertume dans les mirabelles.

Partager cet article
Repost0
12 août 2022 5 12 /08 /août /2022 10:10

PROCREATION

 

                    J'ai l'impression que le nombre de femmes enceintes n'a en rien  diminué devant les assauts des catastrophes récentes (Covid, tension internationale,  guerres ici ou là  - la plus proche, la plus menaçante pour nous, celle d'Ukraine). Ce n'est en rien ni mon problème ni même le plus petit début d'intérêt de ma part, je vous l'assure. Mais je n'arrive pas à comprendre que cette prolifération  se maintienne (et elle est volontaire, les moyens modernes de protection sont à la portée de tous). Il suffit de réfléchir un peu à ce que sera la vie sur notre planète dans une vingtaine d'années pour que les cheveux se dressent sur la tête. Toutes les observations ou les études de quelque bord qu'elles soient décrivent le globe comme surchauffé, nucléarisé, privé d'eau, privé d'air, privé de nourriture - et "Soleil vert" qui est un film déjà vieux pourtant, alertait le monde avec ses suggestions de cannibalisme déguisé sans qu'on puisse les trouver exagérées, l'évolution des choses ne pouvant arriver qu'à ces résultats terrifiants. Et vingt ans, qu'est-ce que c'est? Nous y sommes presque. Banquise fondue, contrées  basses englouties, terres devenues inutilisables pour les cultures, océans dépeuplés, incendies ravageant chaque forêt... Aucun détail auquel se raccrocher. Alors comment accepter de mettre au monde des enfants condamnés dès la naissance? Il faut croire que la sotte inconscience s'allie à la vanité stupide de la procréation : j'ai entendu une future mère s'enorgueillir d'en être, pauvre bécasse, à son quatrième...

Partager cet article
Repost0