Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 18:27

ECHAPPEE

 

                        On s'est peut-êre étonné, ll y a quelques jours, quand mon blog se consacrait tendrement au souvenir de la valse qui concluait toutes les séances de bal de ma jeunesse. IL est vrai que je n'y songe pas souvent. Mais, avec cette valse sentinelle qui me courait dans la tête depuis le matin, cela m'est apparu tout normal de retrouver les airs d'autrefois et les atmosphères qu'elles rappelaient. C'est que ma jeunesse, notre ,jeunesse, s'est usée à la danse. Nous dansions tous les mercredi à la Maison du Droit et tous les jeudi à l'AG : une fois dans les ravissants décors de l'ancien Consulat de Yougoslavie récupéré aux Allemands,  le lendemain dans la grande salle qui devait servir de réfectoire aux prisonniers de droit communs lorsqu'ils en étaient les anciens occupants. Pas une danse, nous n 'en  manquions pas une seule. Et jamais nous ne dansions autrement qu'ensemble. il n'y avait pas fallu longtemps pour que cela ne fît  plus ni rire ni chuchoter. Ah! nos jolis valseurs! disait-on au passage... Que d'ivresse, que d'échappée à deux bien loin de tout, sans se lasser jamais...Le samedi matin, le cours de Droit administratif me semblait plus nébuleux encore qu'à l'habitude.

Partager cet article
Repost0
11 mai 2022 3 11 /05 /mai /2022 16:01

COMMENT DIT-ON?

 

Boire tout son soûl,  chacun  comprend bien ce que cela veut dire. Manger à satiété aussi, ça se comprend parfaitement, de même que dormir à poings fermés. Dans tous les cas cela indique qu'une limite est atteinte, comme si chaque individu avait enfin atteint la quantité de fourniture vivrière à lui allouée

dans les trois domaines essentiels à sa survie. Trop manger,  trop boire,  trop dormir constituent des dépassements dangereux, encore qu'ils se pratiquent tous les trois fort allègrement selon  les occasions et les individus. Mais comment trouver le vocabulaire qui  puisse faire comprendre à autrui qu'on arrive à la limite de la pratique de la lecture,  qu'elle ne vous apporte plus rien depuis quelques jours sans doute parce que vous avez trop lu, en chaîne comme les fumeurs enragés? C'était non seulement l'occupation normale, la main avait sans cesse un livre au bout des doigts, l'index et la moitié de la paume garantissant qu'à la reprise on retrouverait la même phrase, les mêmes mots - c'était le troisième poumon, le deuxième coeur, l'individu vivant avec lui une autre partie de sa vie, à la jonction de l'autre, peuplée de gens qu'on ne connaissait pas au dehors et emplie de pensées et de songes impartageables. Que devenir si ces fonctions semblent atteindre la satiété?

Partager cet article
Repost0
5 mai 2022 4 05 /05 /mai /2022 09:03

LE TEMPS A TUER

 

          Se  mettre au lit à 2h du matin, se faire réveiller à 6h : dans l'intervalle quatre heures à peine de sommeil, telle est la consigne de préparation à l'électroencéphalogramme "'en condition  de sieste". Cela paraît terrible, mais ça ne l'est pas du tout, surtout si dès 6h vous vous activez à votre petit déjeuner. Où ça commence à tirer, c'est après la douche, quand en vérité vous n'avez plus qu'à attendre l'heure du rendez-vous avec l'engin  miraculeux : ces quatre ou cinq heures-là sont effroyables puisque vous n'avez qu'une envie, dormir dormir dormir...Aucun  recours possible à la lecture ou à la télé, trompeuses sirènes qui s'apprêtent en douce à vous faire piquer du nez dans la minute. L'idée même d'un tour de jardin dans le froid et la pluie vous pétrifie, il faut trouver autre chose. La pâtisserie est envisageable, mais paraît bien frivole dans ce contexte de contrition et de domptage de l'instinct. Une idée lumineuse : faire défiler tous les mouvements que les kinés vous enseignent et vous demandent en vain de pratiquer en leur absence. Pour une fois elles seront obéies, et largement  : des torsions de torse aux essais sur les pointes ou aux lancers de genoux du style majorettes, on les fait tous défiler. Aucune recherche d'esthétique, mais un assez bon moyen de réfréner les bâillements. Bon, d'accord : ça peut aller pendant une demi-heure.. Mais comment le reste de la matinée va-t-il se passer? Décidément, je crois qu'il faut en revenir à la pâtisserie.

Partager cet article
Repost0
4 mai 2022 3 04 /05 /mai /2022 11:43

VEILLE D' ARMES

 

                    Etre autorisé à dormir seulement quatre heures par nuit (on vous le spécifie : de minuit à 4h ou de 2h à 6h,  pas une seconde de plus ou sans cela vous compromettez toute l'opération), cela résonne comme une torture et pourtant vous vous efforcez d'y obéir lâchement, en vous appliquant même, pour rester les yeux ouverts une fois debout. Il faut dire qu'il ne s'agit pas d'une consigne répétée plusieurs fois : une fois suffit,  mais il faut strictement s'y conformer pour pouvoir attendre quelque résultat significatif de l'examen d'un  électroencéphalogramme cette fois-ci "en condition de sieste". Voilà : il faut que vous vous présentiez en ayant depuis les douze dernières heures une envie de sommeil irrépressible pour passer sous l'engin (peut-être en outre vous fait-on une piqûre afin que l'endormissement soit profond,  mais peut-être aussi ne recourt-on pas à une aide extérieure pour vous voir dans les bras de Morphée). Je vous dirai après-demain ce qu'il sera advenu de moi sous le casque.

Partager cet article
Repost0
2 mai 2022 1 02 /05 /mai /2022 14:17

ANNIVERSAIRE

 

          Un an de plus,  ça n'est rien  du tout à porter. Le matin vous vous réveillez aussi léger (adjectif à relativiser selon  le cas) que d'habitude, rien ne semble changé. C 'est vrai qu'il vous semble avoir franchi victorieusement un  seuil, mais vous pouvez passer dans la pièce à côté sans histoire, c'est dans la même demeure, vous n'avez pas à changer d'allure. Bien sûr il y aura les oripeaux de fête, les messages et les fleurs arrivant de tous côtés, la bonne bouffe, le gâteau,  les photos, les rires, le bruit. Mais ne croyez pas qu'il suffise d'arracher un feuillet à votre éphéméride pour que tout soit changé. Pas du tout! On reprend les mêmes jours et on recommence,  comme autrefois à la fin  de la Troisième les ministres : non pas "trois p'tits tours et puis s'en vont", mais bien "coucou! les revoilà!". C'est comme à la fin du ramadan (d'ailleurs cette année les dates coïncidaient parfaitement). Le lendemain de l'anniversaire, vous reprenez le lundi de la première semaine et tout va suivre jusqu 'au week-end (oui, je sais bien qu'ici il faut dire la fin  de semaine, mais on ne va tout de même pas m'empêcher de parler franglais si j'ai envie de parler franglais, non mais!). Et tout va s'ensuivre, tout pareil (ou alors tout pire, mais ça il faut y être pour voir). Alors on reprend comme avant,  on fait juste semblant, sauf peut-être qu'on se sent plein de bonne volonté et de bonnes intentions presque comme pour le Jour de l'An, mais sans les papillotes, c'est dommage.

Partager cet article
Repost0
29 avril 2022 5 29 /04 /avril /2022 18:38

INTERMEDE MUSICAL

 

          Une soudaine et brutale envie de chanter. Une scie de fin  de bal si intense me reste en tête que je cède à la tentation. Il y a si longtemps que je n'ai pas chanté que mes cordes vocales sont bel et bien rouillées : je reconnais la justesse de l'expression, on dirait que leur métal est recouvert  de vert de gris qu'il faudrait  pouvoir gratter à l'ongle pour leur redonner un peu de son. Je ne me lance pas dans les vocalises, je plonge d'emblée dans cette Treasure Waltz, qui est peut-être d'ailleurs Anniversary Waltz, mais qui en tout cas annonce par l'orchestre d'un bal qu'avec cet air-là il joue sa dernière carte avant de plier bagage. Tout le monde sait alors que c'est la dernière chance pour l'aventure ou le remerciement courtois ou simplement la tendresse, c'est l'atmosphère du bal de papa, c'est la valse lente du bal de papa. Je retrouve toutes ces sensations (c'est qu'il y en a, dans cette dernière valse, et toutes intenses). Mes cordes vocales ont du mal à se fixer sur la note voulue, elles vibrent comme si elles se partageaient entre plusieurs positions. Je  continue comme si je valsais encore. Les chats s'inquiètent et se demandent s'ils ne devraient pas appeler le SAMU.

Partager cet article
Repost0
28 avril 2022 4 28 /04 /avril /2022 16:15

RATIONNEMENT

 

          La guerre est chez nous, malgré les apparences. On nous avait prévenus : la Russie étant le fournisseur N°1 du monde en blé, nous serions bientôt rationnés en céréales. Mais on ne nous avait pas dit qu'on manquerait d'huile, et c'est pourtant le cas : plus d'huile d'aucune sorte nulle part, tous les hypermarchés et leurs succursales se sont mis d'accord (pour les frites, on écoule la végétaline d'emploi bien oublié, ça décongestionne  les réserves anciennes). Et le beurre? Sans doute va-t-il aussi s'engager sur le chemin de la pénurie,  même si personne ne peut démontrer que notre beurre vient de l'Oural. Je comprendrais davantage le rationnement du caviar ou de la vodka : comme à beaucoup la privation pour moi  serait nulle; elle pourrait gêner certains, mais ces certains-là connaîtront parfaitement le recours au marché noir, voire aux huiles importantes (j'allais dire essentielles) de ces marchés pour de subtils arrangements financiers. On peut tabler tout de même sur le non rationnement du camembert et du roquefort, il y a peu de risques de ce côté. Les invendus en tout genre de nos si chères multinationales, surtout de l'agroalimentaire, vont pouvoir s'écouler sur le marché hexagonal - et la pénurie expliquera la montée en flèche des prix de toutes les denrées quelles qu'elles soient. Je suis sûre que même les cure-dents vont connaître une hausse injustifiée.

 

                   

Partager cet article
Repost0
27 avril 2022 3 27 /04 /avril /2022 12:41

REPRISE DU GÂCHIS

 

 

          La couverture de Télérama est éloquente. La maquette en ciment de la France est cassée en deux blocs, les deux bords de la cassure bien nets laissant apparaître sur le côté de la séparation une poussière de grains de ciment dont on se demande bien si on pourra jamais faire quelque chose avec ces débris. Et le slogan qui accompagne ce chef-d'oeuvre n'a rien de réconfortant : Tout reste à faire! Et c'est vrai : on a déjà vu en cinq ans ce qui pouvait être fait ou défait , et tous les problèmes se retrouvent dans leur même atmosphère d'aigreur sans le moindre apport  de la moindre fraîcheur, avec les deux moitiés bien décidées à camper l'une en face de l'autre et, même,  à montrer les dents. Personne n'est content, et l'absence de célébration le soir où les urnes ont parlé le montre bien. Ce serait portant le moment de s'activer, car ce troisième tour que constituent les législatives pourrait profondément modifier la physionomie nationale. A condition que les deux pieds ne restent pas dans le même sabot, enlisé dans ses vaines vociférations qui se voudraient tonitruantes et sont muettes faute d'un organe vocal attribué à un sabot.. Si les combinaisons,   normalement difficiles à réaliser, ne peuvent finalement pas se faire, ce sera de nouveau un douloureux gâchis.                  

Partager cet article
Repost0
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 20:38

PAUSE

 

          Il faudra quand même bien qu'elle comprenne, et peut-être même qu'elle se résigne : on ne veut pas d'elle par cheux nous. Trois fois qu'elle essaie, une fois pour tenter le coup, une fois qu'elle y croyait déjà (mais sa prestation finale avait consterné même ses proches, c'était sa faute) et la troisième ce devait être la bonne. Eh bien, non! Et selon moi il est réconfortant de constater qu'avec la place qu'elle occupe auprès des médias et avec la présence de ses porte-parole à chaque instant dans leurs speeches inspirés on a quand même montré qu'on ne veut pas d'elle (d'ailleurs elle le savait avant même la proclamation de 20 heures, c'était visible).Et c'est curieux de voir qu'avec ces échecs qui sont tout de même retentissants le pourcentage de ses fans ne cesse de grimper : 18%, 25%, et cette fois 42%, ce qui laisse rêveur... Y a-t-il donc (toujours cheux nous) tant de gens qui aspirent à une férule néofasciste? Le surgissement de l'individu Zemmour n'a  pas dû l'aider, en présentant le volet nouveau de ce néofascisme à deux faces. Et certes on aurait pu croire que ces deux aspects vont se défier à mort, et certes ils se sont fait du mal. Mais l'inquiétant est qu'un parti totalitaire puisse apparaître maintenant avec  des variantes, cela risque de favoriser la reconstruction et la croissance des deux tendances chacune de son côté, en gagnant de nouvelles émules . Ne dormez pas, les Compagnons du Guet !

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2022 2 19 /04 /avril /2022 18:44

STRATEGIES                

 

 

          Toujours cette angoisse devant l'échéance du 2ème tour. Pas de cas de conscience pour les barnacles collées même pendant les grandes marées sur les poteaux de culture du RN ou du Macronisme. Pas d'hésitation non plus pour les veaux qui suivent les ordres : votez Macron ou Votez RN (et il y en a, de ces veaux, pour lesquels la question  d'hésiter ne se posera même pas puisqu'on leur donne une consigne - et dans leurs rangs beaucoup d'entre eux qui font leur devoir pour sauver la nation, sans grand enthousiasme mais parce que c'est ce qu'il faut faire, leur a-t-on susurré). Mais les autres? Ceux qui ont réfléchi sans fléchir à d'autres solutions pour les problèmes politiques? Ceux de la troisième voie? Et bien sûr qu'elle existe cette troisième voie; un simple petit coup de pouce et elle passerait de l'utopie au concret,  mais cela lui est encore interdit pour cette fois-ci, il va encore falloir attendre une autre occasion. Mais dans l'immédiat, hein? Dans cette urgence qui se rapproche inexorablement? Est-il possible de se décider sans avoir par la suite de lourds, de pesants,  d'ineffaçables regrets, comme l'a appris l'expérience?

Partager cet article
Repost0