Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 09:47

            503, mais oui ! 502 d’hier plus un : le compte est bon ! Ces explications   sur les chiffrages besogneux me rappellent un de mes grands triomphes, il y a belle lurette… Je regardais, à St James’s Park – après avoir d’abord nourri les canards : first things first – un grand monument en pierre avec une date en chiffres romains (lequel monument devait inscrire dans le souvenir de tous un personnage célèbre, un événement célèbre, une construction célèbre : vous voyez par le résultat sur ma mémoire si le résultat pouvait être garanti). Un gentleman hindou, de type intellectuel, me questionne respectueusement sur ces hiéroglyphes de notre civilisation qui lui paraissent de l’hébreu. Imaginez-moi donc, bouffie de mes connaissances en  mathématiques, lui expliquant I, V , X, L, C, M, les additions à faire quand on va de gauche à droite, les soustractions quand le chiffre inférieur se place devant la lettre essentielle… A grand renfort de papier et de crayon pour rendre les choses plus claires (je suppose que c’était nécessaire). En tout cas, le gentleman hindou  m’a quittée – à regret, semble-t-il – sur de chaleureux remerciements pour cette précieuse augmentation de ses connaissances de base. Je me suis sentie quelque temps toute pleine de mon importance dans le domaine didactique, vaguement étonnée d’avoir servi à quelque chose en calcul, toutefois avec le sentiment d’une vague revanche sur mes désarrois d’adolescence puisque les lettres avaient fini  par démontrer leur prééminence sur les chiffres (c’était sans aucun doute parce qu’on se servait des majuscules pour ces datations : si on s’en était servi aussi fermement en algèbre, j’y aurais certainement pu comprendre quelque chose). Mais peut-être suis-je d’un présomptueux optimisme dans ces visions  rétrospectives.

                                                                                                       Lucette DESVIGNES.

Partager cet article
Repost0

commentaires