Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 17:43
     Entendons-nous bien. Reprise, pour moi, n'a aucun rapport avec le raccommodage dont ma mère désolée essayait en vain, avec obstination, de m'inculquer les rudiments. Les résultats auxquels j'arrivais piteusement sous son égide, souvent accompagnés d'une sévérité que je trouve bien indue à présent, se transformaient en triomphales provocations au cours de couture, où je laissais s'envoler à plein mon imagination travaillant sur son petit carré de calicot. Les autres alignaient sur leur étoffe des reprises en couleur qui ressemblaient à de la vannerie; moi je faisais circuler dans la classe quelque chose qui évoquait plutôt la passoire à légumes, et, malheur! j'en étais fière. " Que ferez-vous plus tard, petite, quand vous aurez à raccommoder les chaussettes de toute votre famille?" disait avec consternation la brave répétitrice qui se chargeait de nous surveiller. A ce moment je pouvais déclarer que je n'aurais pas de famille donc ni mômes à torcher ni chaussettes à repriser; à dire le vrai, même avec les chaussettes de trois hommes à tenir en état de marche, je n'ai jamais eu à déplorer de n'avoir rien appris pendant ces douloureuses séances d'apprentissage des vertus domestiques mineures, car si j'ignorais alors qu'aux USA on ignore le mot et la chose, je m'arrangeais de même farine en remplaçant les malheureuses qui rendaient l'âme sans m'occuper de les rapetasser. D'ailleurs on commençait à mettre du nylon partout, et les chaussettes d'hommes n'échappaient pas à cette invasion salutaire. Que diable! on n'est plus au Moyen Age! (comme disent volontiers les gens dont je soupçonne d'ailleurs le conservatisme et la frilosité devant les innovations). Je n'ose dire non plus que reprise a pour moi le même sens que pour Mme Lagarde : elle a le sourire quand elle prononce le mot, elle s'y croit déjà, elle tâche de nous infuser son enthousiasme distingué, depuis qu'elle a empêché le Premier ministre de nous mettre l'intérêt de la Caisse d'Epargne à 1, 25% pour l'implorer de nous le mettre à 1,75%, elle suppose que tout va bien au royaume de France et que nous en sommes tous persuadés. Moi je prendrai le mot avec moins de certitude et d'allant; je reprends mes contacts avec vous, mes belins-belines, parce que les bons comptes font les bons amis. Nous sommes dimanche,  je pourrais chômer comme le Seigneur après sa semaine de boulot, mais voyez-vous je ne perds pas de vue que je n'étais pas à mon clavier hier, c'est donc un rattrapage que je vous fournis ici. Mais ne comptez pas trop sur moi pour dès aujourd'hui vous tenir mes agréables propos sur les choses de ce royaume : j'ai encore la tête toute farcie du baroque excessif des Pouilles italiennes, attendez quelque peu que ça se tasse, je pourrai alors reprendre mon enseignement auprès de vous, petits gâtés, va! N'oubliez pas vos chats, ils ont dû s'ennuyer de moi. A demain.

.                                                                                                  Lucette DESVIGNES.
Partager cet article
Repost0

commentaires

M

Les nostalgiques de l'oeuf à repriser que nos mères glissaient dans la chaussette, face au trou à repriser, peuvent en contempler l'image sur Internet, voire en faire l'acquisition…


Répondre